Logo ADFAAH

Rapport d'Assemblée Générale

                     

RAPPORT MORAL DU PRESIDENT

ASSEMBLEE GENERALE DU 27 SEPTEMBRE 2019

 

Mesdames et Messieurs les Élus,

Mesdames et Messieurs les représentants des collectivités territoriales,

Mesdames et Messieurs les Présidents,

Mesdames et Messieurs les Directeurs,

Mesdames et Messieurs les membres de l'ADFAAH,

 

Chers Parents, Familles et Amis.

Au nom du Conseil d'Administration, je vous remercie de votre prrésence à cette Assemblée Générale. Nous avons choisi de modifier ce RDV constatant que le samedi matin, les membres de notre association, dont vous êtes, avaient souvent du mal à se libérer.

En effet, de par le vieillissement des personnes accueillies dans nos structures, il apparait que ce sont de plus en plus les frères et soeurs qui suppléent la présence des parents et donc ces nouveaux reprisents des familles, eux-mêmes père et mère ont des diffucltés à être présents le samedi. Cette formule est un essai et nous tirerons les conséquences de ce décalage, nous verrons s'il devra ou non être perennisé.

Ce rendez-vous annuel particulier et fort pour l'ADFAAH, permet vous le savez de passer en revue le fonctionnement de nos établissements pendant cette saison et de porter un regard vers le futur.
Mme BOZONNET, Directrice Générale ainsi que Mme CHAMOUX et M.GOUYON vous détailleront les actions menées.
Je profiterai de cet instant au nom du Conseil d'Administration pour les remercier ainsi que leurs adjoints, tout le personnel du siège et l'ensemble des équipes pour leur travail, leur investissement et l'engagement qu'ils mettent quotidiennement au service de nos bénéficiaires.

Le Conseil d'Administration à travers son comité de coordination des travaux et le Direction Générale ont depuis notre dernière Assemblée Générale, particulièrement travaillé sur le grand projet d'amélioration du confort de nos résidents épaulé par la SEM VAL DE BOURGOGNR.

Il s'agit, je vous le rappelle de la réfection des chambres et leur extension pour y adjoindre un cabinet de toilettes avec douche à l'italienne, WC et lavabo dont l'accès peut se faire avec un déambulateur ou un fauteuil. Cela nous oblige, pour compenser l'espace qu'occcuperont ces sanitaires individuels, de réaliser de nouvelles constructions ou extensions, sur les 3 sites de Sennecey Le Grand, Givry et Buxy. Ces gros chantiers s'étaleront jusqu'en 2024.

Un permis de construire a d'ores et déjà été accordé, le second, celui de Givry, est en cours d'étude par les services concernés et enfin le troisièrme pourrait être déposé avant la fin de l'année, il s'agit de clui de Buxy.

Les tous premiers travaux ont débuté il y a quelques semaines et concernent Sennecey Le Grand. Le terrassement qui recevra le nouveau bâtiment ainsi que l'accès indépendant du chantier ont été réalisés. Tout est mis en place pour que ces travaux n'impactent en rien le bon fonctionnement de nos établissements et la tranquilité de nos bénéficiaires. Le chantier est totalement clos pour des raisons simples de sécurité. Les entreprises ont toutes été sensibilisées à la proximité de nos résidents.

Après le lancement des différents marchés par la SEM concernant Sennecey Le Grand, Le comité de coordination des travaux de l'ADFAAH a donné sa préférence principalement aux entreprises de proximité du Chalonnais.
Nous nous devons, pour la démarche de ce grand projet, de remercier l'implication d'une grande partie de nos personnels qui a participé aux études et pour certains aux réunions avec les intervenants et architectes.

Il a fallu en amont beaucoup travailler, consulter l'ensemble de nos professionnels, afin de transmettre en détail, n os besoins enfin plus précisément les besoins de nos résidents.

Il ne s'agit en aucun cas que ces constructions ou réfections, s'apparentent à un EHPAD ou mêrme un centre hospitalier comme certains architectes semblaient nous le proposer, mais bien d'un foyer d'accueil de vie médico-éducatif. Il a fallu que nous apprenions un peu le langage des architectes, "ces hommes de l'art" et qu'ils comprennent le nôtre.

Le Conseil Départemental a accepté le budget global de ce programme qui est estimé à près de 15 millions d'euros. J'en profite pour remercier infiniment, son Président et les élus de cette collectivité territoriale, qui nous ont apporté un soutien sans faille concernant ce projet, ainsi que le personnel du service concerné que nous rencontrons régulièrement et qui a une écoute bienveillante concernant nos besoins et nos préoccupations.

Parmi nos préoccupations récurrentes, outre ces grands travaux, il y a un vraie difficulté d'embauche de personnels médical et paramédical en CDD ou CDI. Nous avons un mal fou pour trouver ou retrouver un psychiatre, des infirmières, infirmiers, pour des remplacements ou des intérfims, et le milieu hospitalier ou celui des EHPAD n'est pas mieux loti, l'actualité s'en fait largement l'écho.

L'ADFAAH continue de privilégier la formation quasi permanente de l'ensemble de son personnel... Au risque de manquer un peu d'humilité, nous sommes fier d'ailleurs de cette reconnaissance de la part entre autres de nos financeurs. Ces qualifications sembles être reconnues aussi par des structures médico-éducatives de la région... Cela se concrétise par des propositions qui sont faites parfois à nos personnels avec des avantages ou rémunérations que nous n'avons nous, pas les moyens d'assumer.

La réalisation d'un plateforme administrative commune sur laquelle nous avons travaillé avec l'AMEC n'a pas abouti. Nous avions pourtant au départ en retraite de notre RAF, Christine FLEURY, signé un accord pour une mise à disposition en mi-temps rémunéré de la DAF de l'AMEC. Ce contrat a été renouvelé 2 fois. Malgré tout, notre accord n'est pas arrivé à terme et notre partenaire en a demandé la rupture. L'AMEC souhaitait manifestement, une mise en place plus rapide. Depuis nous avons du réorganiser le service financier de l'ADFAAH au moment même où nous sommes sur le point de signer avec le CD un CPOM qui modifie notre mode de gestion. Je profiterai de l'évocation de ce fameur CPOM pour remercier le personnel du siège et particulier notre directrice Générale pour le travail colossal qu'ils ont dû fournir et qu'ils poursuivent afin de finaliser ce contrat avec le CD.

Pour finir, au nom du CA, je vous remercie pour votre soutien dont nous avons tant besoin. J'en profite pour relancer un appel à l'engagement et l'implication des parents, familles et amis au sein de notre associations.
Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire et même de l'écrire, l'importance, le dynamisme d'une association se constate bien sûr et vous le savez, par ses actions mais aussi par l'évolution du nombre de ses membres et là nous sommes obligés malheureusement de constater une légère baisse de ceux-ci. Il est de notre devoir, de votre devoir, de le faire augmenter.
Je compte donc sur vous et sur votre pouvoir de conviction pour que votre entourage (parents, familles, amis, voisins) nous rejoignent et nous soutiennent.
Je vous remercie de notre attention